Comment repérer un compteur trafiqué ?

Actuellement en France, nous estimons qu’il existe chaque année plus de 6000 voitures d’occasion aux compteurs trafiquées. Cela concerne 5 à 10% des véhicules vendus en 2018 soit environ 500 000 voitures. Nombreux sont ceux qui pensent qu’il est impossible de vérifier si le kilométrage d’une voiture à été augmenté. Aujourd’hui, il existe enfin des solutions pour s’assurer que le véhicule n’a pas un kilométrage plus élevé que ce qu’est indiqué.

En tant qu’acheteur, les conséquences sont très embêtantes car au delà d’une arnaque, vous aurez surement d’autres mauvaises surprises. Retrouvez notre article sur les 8 conseils pour éviter les arnaques. 
Les risques encourus par l’acheteur en cas de faux kilométrage est un délit passible de 2 ans de prison et de 37 500€ d’amende.

Vérifier le compteur

Si le compteur est analogique ( ancien compteur ) 

Pour vérifier que le compteur d’un véhicule n’est pas trafiqué, lorsqu’il s’agit d’un compteur analogique, il suffit de regarder l’alignement des chiffres. Si les chiffres ne pas sont bien alignés cela peut indiquer que le compteur à été manuellement démonter.

Il se peut également que le propriétaire ai débranché le compteur, dans ce cas là assurez-vous de bien vérifier : l’usure des pneus, du volant, de la sellerie et du pommeau de levier de vitesse.

En effet, vous pourrez reconnaître à l’oeil nu certains détails qui prouvent que le véhicule approche les 200 000 km. Le volant abimé ou bien les sièges qui peuvent être usés peuvent être un signe. De plus, les chiffres du pommeau de levier de vitesse

Si le compteur est numérique

Anciennement, les compteurs numériques ne pouvaient être modifiées uniquement par des professionnels ou garagistes. Cependant, depuis quelques années maintenant, il est possible de trafiquer un compteur avec des dispositifs portatifs.

Dans ce cas, pensez à vérifier l’historique du véhicule. Avec les factures, comparez le kilométrage. Vous pouvez contacter le garage où à eu lieu le dernier entretien pour connaître le kilométrage réel. Si vous pouvez, amener directement la voiture chez un concessionnaire de la marque, qui pourra procéder à un contrôle du kilométrage. De même, vous pouvez déposer une demande auprès de l’UTAC ( organisme qui gère les contrôles techniques ) pour obtenir les kilométrages relevés lors des derniers contrôles techniques.

Il existe également un outil de diagnostic que vous pouvez brancher sur la prise OBD du véhicule et que l’on utilise avec une application. Cependant, cet appareil à un coût d’environ 100€ et existe uniquement pour les voitures allemandes aujourd’hui.
La solution la plus simple, fiable et économique reste tout de même l’appel à un expert. Un professionnel de l’automobile saura parfaitement vous renseigner sur les kilométrages du véhicule et vous ne risquez aucuns malentendus.

Demander l’accès à l’historique du véhicule

Comme expliqué auparavant, l’historique – Rapport Histovec – du véhicule est très important lors d’une vente entre particuliers. Il peut vous servir pour beaucoup de choses, mais principalement pour vérifier la fiabilité d’un véhicule. Pour vous procurer cet historique, vous pouvez le demander directement au vendeur ou en ligne.

Pour plus de détails, retrouvez notre article sur : Historique de véhicule : Histovec et autres documents justificatif

Demander l’annulation de la vente

Si vous vous rendez compte après avoir acheter un véhicule que celui ci comporte un compteur trafiqué, nous vous conseillons vivement d’annuler la vente. Pour prouver cela vous devrez fournir une facture d’entretien antérieure mentionnant un kilométrage plus élevé, ou en faisant appel à un expert indépendant.  Vous pouvez dans un premier temps avertir le vendeur par courrier avec accusé réception. Souvent, un accord amiable est possible sans recourir à la voie judiciaire.

Si vous vous rendez compte après avoir acheter un véhicule que celui ci comporte un compteur trafiqué, nous vous conseillons vivement d’annuler la vente. Pour prouver cela vous devrez fournir une facture d’entretien antérieure mentionnant un kilométrage plus élevé, ou en faisant appel à un expert indépendant. Vous pouvez dans un premier temps avertir le vendeur par courrier avec accusé judiciaire.

Si le vendeur n’accepte pas l’entente amiable, vous pouvez déposer une plainte au civil en vertu des articles 1116 et 1641 du Code Civil pour vice caché. Vous pouvez également déposer plainte au pénal (au commissariat ou à la gendarmerie) en vertu de l’article 3 du décret n°78-993 du 04 octobre 1978 qui interdit de modifier le kilométrage d’un véhicule. Quel que soit votre choix, vous devrez toujours apporter une preuve irréfutable de la fraude afin d’obtenir éventuellement gain de cause. En outre, la loi a instauré un délai de deux ans pour agir dès lors qu’un vice caché est découvert.

Soyez rassuré en achetant votre voiture d’occasion avec Carizy 

Afin de garantir la sérénité de nos clients lors d’un achat de voiture d’occasion, nos inspecteurs effectuent plus de 100 points de contrôle sur chacun des véhicules proposés sur Carizy.com et vérifient systématiquement leur historique. Par ailleurs, chaque voiture d’occasion est vendue avec une garantie mécanique de 6 mois.