La prime à la conversion, bientôt moins généreuse ?

La prime à la conversion 2019 est victime de son succès ! Le gouvernement envisage de revoir les conditions d’éligibilité pour janvier 2020. Pourquoi ? Quel est le bilan du premier semestre ? Quelles seront les conditions d’éligibilité ? Carizy, tiers de confiance de l’achat / vente de voitures d’occasion entre particuliers répond à ces questions.

 

Quels sont les objectifs de la prime à la conversion ?

 

Cette aide s’inscrit dans la loi de transition écologique. En effet, les ambitions sont fortes ! Par exemple, à Paris, l’objectif est de ne plus avoir de véhicules diesel en circulation en 2024. Pour commencer, des zones à faibles émission ont été mises en place dans certaines métropoles. En effet, les zones à forte affluence sont susceptibles d’être plus polluées. Limiter l’accès aux véhicules polluants permet de réduire les émissions de CO² et autres gaz toxiques comme le dioxyde d’azote. En parallèle, le dispositif fiscal de la prime à la conversion a pour objectif d’aider financièrement les français à acheter un véhicule plus propre.

 

Comment bénéficier de cette prime ? En 2019, les conditions sont de mettre au rebut un véhicule polluant et acheter un électrique ou avec une pastille Crit’Air 1 ou Crit’Air 2 selon vos revenus.

 

Tester mon éligibilité à la prime à la conversion

 

Quel est le bilan du 1er semestre 2019 ?

 

Fin juin 2019, le bilan de la prime à la conversion au 1er semestre est à 220 000 demandes. A ce rythme, il est prévu d’en avoir à la fin de l’année 450 000. Le budget total est estimé à 900 millions d’euros. En 2018, le budget dédié à cette prime était de 500 millions d’euros et le gouvernement l’avait déjà réestimé pour 2019 à 600 millions d’euros. 

 

Cette année, 48% des primes versées concernent des diesels d’occasion. Vu les objectifs d’éliminer progressivement les véhicules diesel de la circulation, cela ne pourrait très bien ne plus être le cas en 2020.

 

Pour bénéficier de cette prime à la conversion, Carizy vous accompagne dans toutes vos démarches. En effet, nous prenons en charge la mise au rebut de votre ancien véhicule dans un centre VHU agréé d’Etat. De plus, nous vous proposons un large choix de véhicules éligibles !