Vitres teintées: l’interdiction approche, on fait le point

Actualités



interdiction vitres teintées


Les vitres teintées sur les voitures seront bientôt interdites. On fait le point sur les changements à venir suite à la parution du décret du 13 avril 2016.

Actuellement, les vitres teintées ne sont pas interdites par le Code de la route.  Les films ou vitrages teintés sont autorisés dès lors qu’ils ne nuisent pas à la vision du conducteur depuis l’intérieur de l’habitacle.

Cependant, le fait de cacher l’intérieur du véhicule depuis l’extérieur peut permettre de dissimuler certaines infractions telles que l’usage du téléphone portable en conduisant, ou encore le non-port de la ceinture de sécurité.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les voitures aux vitres teintées ont plus de chances de se faire contrôler par la police ou la gendarmerie.

L’article 27 du décret 2016-448 du 13 avril entrera en vigueur en 2017. A partir de là, il sera interdit de circuler avec des vitres teintées à l’avant du véhicule si le taux de transparence est inférieur à 70%. L’arrière de la voiture n’est en revanche pas concerné.

vitres teintées

Du point de vue des autorités, cette mesure vise à améliorer la sécurité du conducteur en améliorant sa visibilité, et à renforcer la sécurité des forces de police lors des contrôles routier.

Cependant, quelques exceptions pourront être accordées si elles sont de l’ordre médical ou si elles concernent certains véhicules blindés.

Bien entendu, des sanctions sont prévues pour les contrevenants. En effet, si une voiture est contrôlée avec des vitres teintées, le conducteur s’exposera à une amende de 135€ ainsi qu’à un retrait de 3 points sur son permis de conduire. La sanction s’applique au conducteur du véhicule et non au propriétaire.

Les sanctions entreront en vigueur à partir du 1er Janvier 2017, il vous reste donc quelques mois pour vous mettre aux normes!